13fév
ECT-salle-entree

La comptabilité mène à tout !

Le 4 décembre, j’ai rencontré Florian Zordan à Toulouse, à l’origine de l’Espace de Coworking Toulousain, espace de coworking moderne situé route de Seysses lancé il y a tout juste quelques mois. Aujourd’hui, il se présente et nous en dit davantage.

Fiche-ID-Florian-Zordan-new1/ Est-ce que tu peux te présenter ?

J’ai 25 ans, je vis en couple depuis 1 an avec Maeva. J’ai travaillé comme contrôleur de gestion pendant 5 ans dans de grands groupes internationaux, et je suis enseignant Acadomia en comptabilité et finance depuis 2 ans. C’est donc ma première entreprise, un rêve qui est en train de devenir réalité.

2/ Parle-moi de ton espace.

Mon espace est situé au 154 route de Seysses dans le sud-ouest de Toulouse en direction de Portet-sur-Garonne. C’est un espace de 200 m² dans un bâtiment industriel chic de 1000 m². Nous avons 2 salles de réunion, 2 espaces de coworking, 1 grande cuisine/salle de convivialité, un espace bibliothèque, un jardin, une terrasse, un parking.
Mon objectif était d’ouvrir un espace de coworking dans l’esprit espaces de coworking américain, c’est-à-dire, flexible et ouvert d’esprit :
Flexible : l’espace est ouvert 24h/24 avec un tarif à l’heure qui satisfera toutes les bourses.
Ouvert d’esprit : l’espace n’est pas seulement réservé à des professions numériques, il est ouvert à tous les entrepreneurs.

Nous nous sommes volontairement placés en périphérie du centre-ville pour toucher et sensibiliser les entrepreneurs qui vivent dans la périphérie toulousaine et qui ne souhaitent pas entrer dans le centre-ville pour plusieurs raisons : circulation et stationnement difficile, mais tout en étant accessible aussi aux intra-muros. Et nous avons réussi à trouver une position géographique idéale puisque nous sommes à proximité du périphérique, d’un métro, d’une ligne de bus et à 10 minutes en voiture du centre-ville.

3/ La première fois que tu as entendu parler du coworking…

C’était en écoutant l’émission BFM Business Club de France, une sociologue parlait des nouveaux modes de travail en citant le coworking comme exemple, comme la nouvelle alternative.

4/ Est-ce que c’était la suite logique de ton parcours ?

LA COMPTABILITÉ ET LA GESTION ! C’est vrai que ces deux matières me plaisent énormément, aujourd’hui je me tourne plus vers la formation en comptabilité. De plus en étant entrepreneur je touche toutes les dimensions de la gestion d’entreprise et c’est très excitant !

5/ Si tu devais résumer le coworking en trois mots :

Le premier mot qui me vient à l’esprit c’est : collaboratif, c’est la base même du coworking.
Le deuxième est : social, car c’est un facteur important dans les relations entre les espaces et les coworkers, c’est une des raisons pour laquelle les espaces de coworking ont du succès, cela permet aux indépendants de retrouver du lien social, d’avoir un réseau, et pourquoi pas de se faire de nouveaux amis.
Et le troisième : entreprenariat, car les espaces de coworking ont vocation à promouvoir l’entreprenariat et à favoriser l’éclosion de nouvelles start-ups.

6/ Vous êtes plusieurs espaces à Toulouse, est-ce que vous comptez mettre en place une dynamique particulière ?

On va essayer, nous (les gérants d’espace de coworking à Toulouse) nous voyons une fois par mois lors des Coopcoworking pour discuter, échanger des problématiques, programmer des évènements en commun, un exemple de réussite du Coopcoworking, nous avons relancé les soirées Drink & Co, initialement lancées par La Cantine et nous proposons d’amener les coworkers à des soirées. Le thème de la première soirée sera « Jeux de société »

7/ Quelles sont pour toi les évolutions du coworking, comment vois-tu le coworking d’ici 5 ans ?

Le nombre d’espaces de coworking est en train d’exploser autour du monde et aussi en France, car un espace a une zone de chalandise assez restreinte, un indépendant ne va pas faire 20 minutes de voiture pour aller travailler, il va rester chez lui, du coup il faut couvrir le territoire. De plus, de nombreuses études montrent que le nombre d’indépendants/entrepreneurs est depuis plusieurs années en forte augmentation et s’il y a des indépendants, c’est que les centres de coworking ont une raison d’exister.

8/ Comment qualifierais-tu le lancement de ton espace ?

Plus dur que prévu, surtout d’un point de vue communication. Malheureusement, le mot coworking et le mode de travail associé, n’est pas encore assez connu par les indépendants. Le bon côté est que je n’ai pas eu retours négatifs sur la notion d’espace partagé et d’espace social. Il y a une vraie demande de la part des indépendants d’avoir des espaces d’échange, de réseautage, d’accès facile à un bureau sans contrainte. C’est un bon signe pour l’avenir.

9/ Qu’est-ce que tu recommanderais à quelqu’un qui ouvre un espace de coworking ?

Communiquer, communiquer, communiquer et…communiquer ! Dans le montage de mon projet, j’ai visité un espace de coworking à Marmande et le gérant m’a donné qu’un seul conseil : il faut créer une communauté avant de créer un espace.

10/ Comment envisages-tu la présence de plusieurs lieux de coworking dans une même ville ?

Tant que les nouveaux espaces ont une mentalité de partage et de collaboration (ce qui est la base du coworking…), la présence de plusieurs lieux sera bénéfique.

Site d’Espace de Coworking Toulousain
Page Facebook d’Espace de Coworking Toulousain

Share this Story

About admin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright 2015, tous droits réservés